Wakayama Electric Railway Kishigawa Line

和歌山電鐵 貴志川線

Information

Address
Kodo, Kishigawa-cho, Kinokawa City
〒640-0413 和歌山県紀の川市貴志川町神戸
Website
http://www.wakayama-dentetsu.co.jp/en/

At Kish Station, the end of the Wakayama Electric Railway Kishigawa Line, there is a cute kitty-stationmaster TAMAⅡ(NITAMA). She has assumed the role since original stationmaster TAMA passed away. The station building, with its design inspired by TAMA, houses a cozy café and souvenir store. In addition, Wakayama Electric Railway operate 4 unique trains such as Tama-themed train, omocha(toys) train, ichigo(strawberry) train and umeboshi train.

※There is no car park at Kisi Station. Access is by train only.

◎ TAMAⅡ’s work schedule
10:00~16:00 (※Day off: Wed, Thu)
◎ Single Fares (Wakayama ⇔ Kishi)
Adult ¥400 Child ¥200
◎ One day ticket is handy for tourists, and you can save money.
Adult ¥780 Child ¥390

Travel Blogger's Review

photo of Lucie Aidart
Lucie Aidart
She is travel blogger. She is good at Solo Travel.
In the beginning of November , 2017, she took a trip to Wakayama City.
Her blog is “ Voyages et Vagabondages ”.
https://voyagesetvagabondages.com/

Wakayama se découvre aussi par la fenêtre du train. La ville est très étendue, entre centre-ville, campagne, plage, village de pêcheurs, village de surfeurs, parc d’attractions, etc. Il est donc très agréable de la parcourir en train et en bus, le nez collé à la fenêtre pour découvrir ses paysages. En prenant le train de Wakayama-shi à Kada par exemple. Mais c’est également le cas de la fameuse ligne de train électrique Kishigawa, connue pour le terminus Tama et son chef de gare, un chat. Oui, oui.

” UN VOYAGE AU JAPON AUTHENTIQUE EN MODE SLOW TRAVEL À WAKAYAMA “

L’attrait de cette ligne ne réside pas pour moi en ce pauvre chat, mais bien dans les paysages traversés: paysages urbains, montagnes, rizières, temples, villages etc. Ayant perdu ma brochure d’explications en Anglais, j’ai décidé de m’arrêter un peu au hasard et de marcher entre plusieurs stations pour aller au-delà de la vue par la fenêtre. Ayant déjà parcouru cette ligne la dernière fois, j’avais tout de même une idée de ce que j’allais découvrir, mais j’ai été surprise, une fois de plus, par la beauté de la campagne japonaise.

La campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travelLa campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travel

Je ne l’avais jamais fait. Prendre un train, m’arrêter au hasard à une station, marcher pour voir ce que je découvre, m’arrêter à une autre et recommencer. Et je suis vraiment heureuse d’avoir testé cela, car j’ai fait de belles découvertes. Une campagne verdoyante à souhait, des fleurs sauvages, des vergers, les rizières et les champs sur fond de montagnes et de villages, un lac, un champ de lotus en fleur, un temple, des ruelles typiques… C’était magnifique, cela sentait bon l’été et les cigales chantaient comme jamais. J’ai même pu acheter des pêches pour 1 euro pour me rafraîchir. Elles étaient délicieuses.

La campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travelLa campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travelLa campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travelLa campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travelLa campagne dans la ville de Wakayama lors d’un voyage authentique au Japon en mode slow travel

©Voyages et Vagabondages